Début juillet, certains partent en vacances et réalisent peu avant leur départ que les deux chats qu’ils ont adoptés il y a 3 mois ne pourront pas venir avec eux. Alors on cherche une bonne âme qui pourra les héberger… et la bonne âme, ce fut moi.

Oui, car j’adore les chats. Alors deux bébés chats de 4 mois en plus de mon #ChatBoudin, de mes deux lapins et de ma ruche (oui parce que maintenant on a une ruche dans le jardin, avec environ 80.000 abeilles, mais je ne vais pas vous ennuyer avec tous leurs prénoms hein…). Bref, la ménagerie durant une semaine durant va accueillir deux nouveaux membres.

Les deux chats, que je vous avais déjà présentés ici (Mao et Mum), on en fait bien grandit. Finis le temps ou il ne faisait QUE dormir et où leur jeu se limitait au canapé. Maintenant la maison est leur terrain de jeu. Et autant vous dire qu’il ne joue pas sagement aux cartes. La maison est devenue un champ de bataille, ou les lapins étaient des pirates, ou #ChatBoudin était un ogre, qu’il fallait absolument courser et éviter les attaques vicieuses… Ce dernier passait la majorité de son temps dans les jardins voisins, sachant que les deux petits ne sortaient pas ! Une semaine de grand air…

 Quelquefois, la maison se transformait en jungle à leurs yeux. Ils devaient se prendre pour des singes vus la façon qu’ils escaladaient sur plantes vertes… Ou alors pour des pelleteuses vu l’acharnement qu’ils avaient pour déterrer les racines.

 À chaque nouvelle connerie, nous réparions les dégâts, et isolait dans le bureau la nature de la maison. Et nous en avons de la nature. En tout et pour tout, 12 plantes ont déménagé en zone de paix, que nous avions également mis à disposition de #ChatBoudin.

 La semaine a été rude, pour les plantes, et les animaux. Alors quand on m’a proposé de garder un chat de 10 mois pour – juste – 3 jours, je me suis posé quelques questions. Mais bon, ma gentillesse ou mon amour des félins m’ont fait accepter le challenge.

Charcot est arrivé avec ses maîtres, fait le tour du salon, très sociable, a reniflé gentiment #ChatBoudin qui pensait s’être débarrassé une bonne fois pour toutes de ces squatteurs de chats. Mais non…

Ses maîtres partis, Charcot a élu domicile pendant deux jours… sous le canapé. On ne l’a pas vu ! On sait juste qu’il sait ouvrir les portes quand, en pleine nuit, on a trouvé la porte du salon ouverte et plus de chat… Mais l’appel du dessous du canapé était trop grand.

Ce n’est que le dernier jour qu’il commença à trouver ses marques et à se rendre compte que le lavabo, c’est assez pratique pour boire comme les grands, et que par cette canicule, s’allonger sur le carrelage froid reste un petit bonheur de la vie.

 En conclusion, les chats, c’est comme les humains, il y en a des calmes, des hyperactifs, des silencieux, des gueulards, des beaux, des moches, des noirs, des blancs, des roux… on est tous différents.