Partie photos sous le petit texte

En ce moment, ma vie est une montagne russe émotionnelle. On va vers le bonheur absolu, petit à petit, mais avant de l’atteindre, les grands bonheurs suivent les gros tracas. Une bonne nouvelle pour une mauvaise… C’est assez dur psychologiquement mais on s’accroche. Continuez (on commencez) à croiser les doigts pour nous, car bientôt, très bientôt…

Je suis parti dernièrement une semaine à Las Vegas avec mon homme, à la base, pour un rendez-vous d’une demi journée. Au prix du billet d’avion, nous avons décidé d’y rester une semaine. Alors qu’en France le froid et la neige occupent la première page du 20h, nous avons eu entre 25 et 30° en moyenne.

Las Vegas. Un nom qui fait rêver… Une ville qui ne dort jamais, qui ne s’éteins jamais. Capitale mondiale du jeu, Capitale mondiale du néon.

Personnellement, n’en déplaise aux puristes, je ne serais jamais aller de moi-même en vacances là-bas, si je n’avais eu ce rendez-vous. Un ville qui tient en un seul mot : DÉMESURE ! À LV, tout est démesuré, tout est trop… Et on en prend plein la vue !

La dessus, il faut l’admettre, les américains sont très fort. Chaque voiture est plus grosse et puissante que celle d’à côté. Les Ford Mustangs sont à Las Vegas ce que la Renault Clio est pour nous, humbles français… Chaque hôtel surclasse l’autre, de part son luxe, ses manèges, son thème…

Bien sur, il ne faut pas regarder à la consommation d’eau (qui assèche à une vitesse inquiétante l’immense lac voisin), ni celle d’électricité… il faut juste profiter de ce lieu, ce que j’ai fait.

Je souligne quand même qu’une semaine à Las Vegas peut paraitre long, heureusement que nous avions loué une voiture afin d’aller visiter le barrage Hoover (sur une demie journée) puis la Death Valley (photos dans un prochain billet)…

Voici enfin une (grosse) sélection de photos prisent durant mon séjour. J’ai essayé de garder un classement logique mais qui conserve un petit peu d’illogisme (à mes yeux) avec des vues de jour, puis de nuit… Enjoy !