26 ans. J’ai habité 26 ans en Seine-Saint-Denis. Plus familièrement appelé le Neuf-Trois ou le Neuf-Cube par ses autochtones. 26 ans au 5e étage d’une tour qui en fait 10. Cette tour étant au milieu de 10 autres tours allant jusqu’à 20 étages, le tout formant une cité. Les fameuses cités dont raffole TF1* et son journal télévisé… À les écouter, les minorités ethniques sont en majorité. Les jeunes de moins de 25 ans ont tous une casquette sur la tête et une écharpe autour du cou, prêt à agresser les bonnes petites vieilles de chez nous… 26 ans. TF1 pourrait se dire, comment ais-je survécu à cela ?

Cher TF1, je suis au regret de vous annoncer que vos terribles reportages sur les gangs de rues sont tirés de faits isolés, mais cela, vous le savez bien entendu. Bien sûr qu’entasser les gens dans des tours de béton ne favorise pas la vie et l’épanouissement. Mais peindre en noir la vie de ces quartiers, c’est ne pas y avoir mis les pieds plus d’une journée maximum. Le temps d’un reportage rapide. Vos objectifs sont bels et bien de faire peur à la petite ménagère de 50 ans, propre sur elle et bien pensante… Prendre des faits isolés pour en faire des faits marquants n’a aucun sens. La manipulation est facile, et je suis persuadé que vous savez ce que vous créez.

Laissez-moi vous conter un des résultats de cette manipulation. Bien sûr, c’est un simple fait familial. Certains diront qu’il est isolé, tout comme les faits divers que nous mettent en avant TF1. Dans notre famille, il l’est et heureusement. Mais dans combien de familles françaises le retrouve t’ont ?

Les repas familiaux ! Tout un programme. Les grands-parents retrouvent leurs enfants et petits-enfants. Les conjoints sont là. Tout le monde se met sur son 31, apportent un bouquet de fleurs, quelques chocolats. L’ambiance est joyeuse. On apprécie de se retrouver, devant un apéritif arrosé et un bon repas qui aura mijoté dans le four toute la journée. Mais – car il y a un mais – arrive le moment où ce repas prend un tout autre virage. Un virage radical : le débat est lancé, parlons politique…

Et là, tout dérape. La droite et la gauche s’entremêlent, les programmes sont décortiqués et l’arme fatale arrive : « c’est la faute des racailles des cités ». Bruits, odeurs, vols, viols, assassinats, tout y passe… Les minorités sont la cause de tous les maux des problèmes français. Chômage, dette, immigration, perte du AAA, c’est de leur faute. D’ailleurs, ils ont du le voler ce fameux A… Que ce soit en Seine-Saint-Denis, en Essonne, ou en Seine-Et-Marne, ils sont partout ! C’est un fléau. Plus ravageur encore que la peste noire de 1347. C’est dire ! Le pire, c’est que dans notre famille, les grands-parents rejoignent le petit-fils, qui se lance dans la vie et habite en HLM…

Ils disent des mots qu’ils ne pensent pas, des mots durs, sans logique. TF1 amène la peur. La peur amène la haine. Pourtant, des gens différents, il y en a dans la famille. Un couple homosexuel, cela ne fait pas peur. Ils sont comme nous, blancs. Pas si différents en fin de compte. Un couple hétérosexuel noir, par contre…

Voilà ce que TF1 crée : la peur de l’autre et de la différence.

Non la différence ne fait pas de l’autre un monstre. Vous retrouverez des gens qui ne respectent personne partout. Des gens que vous aurez envie de baffer, voir d’emprisonner selon les fautes…L’ethnie, l’orientation politique, sexuelle ou religieuse n’orientent pas les gens vers le Bien ou vers le Mal. Ça serait trop beau…

Je suis né dans le Neuf Cube, j’y ai vécu 26 ans, et je suis homosexuel.

* J’ai cité comme TF1, mais je visai bien évidemment toutes les sources audiovisuelles d’information… TF1 restant pour moi quand même, le top de la médiocrité journalistique.

Tags: , , , , , , , , , , , , , ,