« Le jour, c’est la vie des êtres, mais la nuit, c’est la vie des choses. » A. Daudet

Je vais vous dire un secret, je suis rarement fier de mes photos. Content oui, je le suis souvent. Mais fier, c’est très rare. Pourquoi ? Je pense que je suis perfectionniste, j’en veux toujours plus, je veux toujours mieux.

Je me suis mis une règle pour ce site, je ne publie que les photos que j’aime. Toutes celles où j’ai le moindre doute resteront sur le disque dur de mon ordinateur. Quelquefois, il faut essayer de tricher un peu avec la réalité. C’est rare, mais je le fais.

Dans le premier billet publié sur le Louvre, aucune des photos que j’avais devant moi, dans son format brut, ne me plaisait. Les couleurs et la lumière étaient ternes, car la météo ne se prêtait vraiment pas au jeu ce jour la. Et puis… et puis l’idée du noir et blanc a surgi. J’ai travaillé les photos, essayé, changé, remodifié… Et cela a rendu un résultat qui me plaisait. Quelque chose qui rendait bien le sentiment que j’avais eu en prenant les photos, et qui convenait parfaitement au monument en question.

Quand j’ai commencé à ouvrir mon logiciel pour choisir les photos que je publierai pour ce billet, je n’ai eu aucun doute. Les photos me plaisaient, et plus encore j’en étais fier pour quelques-unes. Il reste encore du travail bien sur, car c’est la première fois que je faisais des photos de nuit dans une zone urbaine. Mon temps de pause n’était, par exemple, pas assez long pour voir de manière continue les feux des voitures. Je n’ai pas eu la présence d’esprit de modifier ce le jour J, mon compagnon de photo étant transi de froid. Ce n’est pas bien grave, le rendu me convient déjà très bien, et je ferai encore mieux la prochaine fois…

J’aime vraiment beaucoup les photos de nuit en milieu urbain. Ces jeux de lumière sont une merveille. Totalement différent des montagnes et leurs étoiles. Dommage que j’habite si loin de Paris…

Tags: , , , ,