Ce week-end j’ai été invité en dans un petit bled paumé en Alsace, à 30 km au sud de Strasbourg.
Ce week-end, j’ai bu du vin chaud sur la place d’un petit village tellement le froid nous saisissait.
Ce week-end, je n’ai pas beaucoup dormi, passant mes nuits à parler et rigoler avec mes amis.
Ce week-end, j’ai aimé encore plus que d’habitude mon homme, si c’est possible !
Ce week-end, j’ai été me baigner au termes de Baden-Baden en Allemagne, et j’ai découvert le rapport au corps des allemands… Nudité !
Ce week-end, je n’ai pas fait semblant, j’ai été moi-même, peut être même un peu trop. J’espère ne pas avoir saoulé mes amis.
Ce week-end, j’ai découvert les chants de Noël martiniquais.
Ce week-end, j’ai visité Strasbourg, sa Cathédrale, son marché de Noël, sa Petite France, son parlement européen…
Ce week-end, j’ai mangé une choucroute dans un super restaurant strasbourgeois.
Ce week-end, j’ai bu et mangé plus que d’accoutumé.
Ce week-end, mon homme est arrivé par avion, mais pas sa valise. On a donc couru à travers Strasbourg un samedi soir à 19h45, trouver un magasin ouvert pour l’habiller…
Ce week-end, je me suis dit que vraiment, j’avais une confiance folle envers cette fille, que je me sentais très proche d’elle, et que mes problèmes seraient bien gardés…
Ce week-end, j’ai découvert l’accent alsacien.
Ce week-end, j’ai vu mon homme complètement décontracté, souriant et magnifique.
Ce week-end, j’ai mis mon réveil tous les matins, préférant passer du temps avec eux que dans le lit. J’ai par contre dormi 11h le lundi… Marmotte oblige.
Ce week-end, je n’ai pas arrêter de dire « un peu comme ta mère ».
Ce week-end, j’ai mangé des manélés, des brédélés et du kougelhopf…
Ce week-end, ça a parlé médecine, souvent, et je m’y habitue, même si je ne comprends pas grand chose encore.
Ce week-end, je n’ai pas joué à Just Dance sur Wii et mine de rien, j’aurai bien aimé.
Ce week-end, j’ai pris plein de photos, comme souvent, et j’espère ne les avoir pas saoulés à m’arrêter tout le temps.
Ce week-end, j’ai été dans une brasserie typique en Allemagne. La carte des plats était en totalité en allemand, je n’en parle pas un mot. Je ne sais pas ce que j’ai mangé mais c’était bon… comme les bières de Noël !
Ce week-end, j’ai eu les larmes au yeux sur le chemin du retour, en lisant un mail.
Ce week-end, je me suis dit qu’il fallait que je les invite tous bientôt à la maison… Et je le ferais.
Ce week-end, j’étais heureux, et c’est grâce à eux, et surtout à elle. Alors, simplement, et du fond du coeur, merci.

 

Petite dédicace avec ce billet à @fluorette et son écriture que j’aime tant